Déconstruction mécanique

DÉCONSTRUCTION MÉCANIQUE

La déconstruction mécanique est une méthode de démolition s’adressant généralement aux bâtiments et immeubles puisqu’elle permet la déconstruction pierre par pierre de l’ouvrage. Plusieurs techniques sont alors envisageables pour mener cette mission.

 

PAR PELLE MÉCANIQUE À GRAND BRAS

Cette méthodologie fait intervenir des engins mécaniques munis de pinces à béton ou ferrailles, de pelle, de brise-roche (pour les bétons très compacts) qui viennent grignoter de haut en bas le bâtiment. Cette technique permet d’assurer la stabilité provisoire de l’ouvrage. Elle nécessite cependant des conditions de sécurité strictes. La déconstruction par pelle mécanique à grand bras peut être assurée jusqu’à une hauteur limite, selon la machine utilisée, passé un certain point, il est nécessaire d’envisager une autre méthodologie de démolition mécanique.

 

ECRÊTAGE

L’écrêtage est une technique utilisée pour les déconstructions mécaniques sur des bâtiments ou immeubles de grande hauteur auxquels les pelles mécaniques à grand bras ne peuvent accéder ou aux bâtiments ancrés dans un environnement très contraignants (très proches des autres bâtiments, présence de tiers en dessous, etc.). Cette technique passe donc par l’installation d’une plateforme de travail au sommet de l’ouvrage et où des mini-engins de déconstruction sont hissés pour grignoter l’ouvrage, étage par étage. Cette technique permet également une meilleure maîtrise des chutes de matériaux.

Il est possible de mêler déconstruction par écrêtage en première phase de chantier puis de faire intervenir une pelle mécanique à grand bras en seconde phase.

 

TECHNIQUES SPÉCIFIQUES

Il est possible, dans certains cas, de déployer des solutions techniques personnalisées afin de procéder à la déconstruction d’un ouvrage : ripages, sciages, l’hydrodémolition.

Il existe également la possibilité d’ouvrer des méthodes mixtes de démolition comme le semi-foudroyage.